Rechercher

Rassurer les tout-petits quand ils font des cauchemars ?

Dernière mise à jour : 3 juin



Les cauchemars : comprendre les causes pour mieux réagir


Les cauchemars et les réveils nocturnes sont des phénomènes très courants chez les enfants. Ils peuvent provenir de nombreuses raisons. Généralement, les problèmes apparaissent chez les tout-petits entre 1 et 3 ans. Pour certains bambins, ceux-ci se produisent jusqu’à 10 ans. Il s’agit en fait d’un rêve troublant, qui bouleverse et réveille vos petits en plein sommeil. Certains se rendorment immédiatement, mais d’autres finissent par pleurer et demandent d’être rassurés par leurs parents.


Comment se manifestent ces frayeurs nocturnes ?


Petits et grands ont sûrement déjà fait dans leur vie un cauchemar. Mais il se manifeste de manière fréquente chez les enfants. C’est une forme extrême de la peur, qui intervient pendant la phase paradoxale de leur sommeil. Logiquement, le phénomène apparait vers la fin de la nuit, au moment où le cerveau est en pleine action.

Dans la majorité des cas, l’enfant se réveille brusquement en sursautant, étant bouleversé, hurlant, voire pleurant, tout en présentant une sensation d’angoisse. Il ne faut pas pour autant s’inquiéter, cela fait partie de ses étapes de son développement psychologique. Par ailleurs, il est essentiel de le réconforter en lui accordant un câlin ou une douce caresse et de le rassurer, jusqu’à ce qu’il se rendorme.


« Il est essentiel de le réconforter en lui accordant un câlin ou une douce caresse et de le rassurer, jusqu’à ce qu’il se rendorme. »

Comment se manifestent ces frayeurs nocturnes ?


Que ce soit pour les petits ou pour les grands, les réveils nocturnes peuvent avoir des conséquences sur la santé ou le fonctionnement dans la journée. Afin de découvrir les solutions appropriées, il faut commencer par prendre connaissance des sources du problème. Cela se reproduit souvent lorsque le petit se sent fatigué, entre autres après un long voyage. Il va se sentir dans la nuit être persécuté par un méchant animal ou un monstre effrayant.


Plus votre enfant grandit plus les scénarios semblent plus sérieux comme l’apparition de figures humaines très étranges ou de bêtes dangereuses. Il est également possible que le trouble provienne d’une dépression, d’une maladie, de l’emprise ou encore du stress. Sachez que chez les enfants, les écrans, comme la tablette, la télévision ou le Smartphone, favorisent aussi des troubles de sommeil. Si les terreurs nocturnes continuent vers plus de 6 ou 7 ans, il serait important de consulter ou d’en discuter avec son médecin.



Que faire en cas de cauchemar chez vos enfants ?


Lorsque vos enfants souffrent des peurs non maitrisées et qu’ils font un cauchemar, vous pouvez tout simplement les rassurer. Passez un peu plus de temps auprès de lui en racontant une petite histoire pour le distraire et penser à autre chose ou en le caressant. Si votre enfant ne se sent pas encore à son aise, réalisez quelques gestes pour le calmer comme chercher à chasser le monstre sous le lit. Son doudou ou son jouet préféré peut aussi se révéler efficace.




Regardez la vidéo de Francko, le vieil hippo de Chicago, et expliquez à votre enfant comment ce vieil hippo à surmonter ces peurs et ces cauchemars.

https://youtu.be/oPooINPw6FY?list=TLGGKweCpC187UwyMjA0MjAyMg


14 vues0 commentaire